La marche en laisse : 14 astuces pour réussir.

La marche en laisse : 14 astuces pour réussir.

23 octobre 2019 8 Par Un monde d'amis
Share Button

Vous avez l’impression que votre chien ne saura jamais marcher en laisse, que les balades avec lui seront toujours un problème. Chaque fois que vous voulez le sortir, c’est la même galère : il est excité alors que vous avez à peine mis vos chaussures. Dans la maison, il ne vous lâche pas d’une semelle, mais dehors, vous n’existez plus ! Il tire sans relâche, veut aller à droite, puis à gauche à moins que ce ne soit tout droit, il avance, le nez au sol ou prêt à aboyer sur le premier chien, chat, pigeon qu’il verra. Vous avez essayé une laisse plus courte, vous avez tenté de le ramener près de vous 100 fois, vous vous êtes arrêté quand il tirait… Vous ne savez plus quoi faire, et en attendant vous le sortez de moins en moins.

Je sais que c’est difficile, que les sorties ne peuvent pas être un plaisir quand on est baladé par son chien et qu’on a mal au bras et au dos. Vous ne pensiez pas que ce serait si difficile de se promener avec votre chien. Pourtant ce que vous traversez, beaucoup de maîtres le vivent aussi. J’en rencontre toutes les semaines, sans parler de ceux que je croise lors de mes promenades et de tous ceux qui, découragés ne sortent plus, tout simplement.

Pourtant tous les chiens peuvent apprendre à marcher en laisse sans tirer tout en profitant de leur promenade. C’est d’ailleurs ce que je vais vous expliquer dans cet article. Nous n’allons pas parler de la marche au pied, qui pour moi ne présente qu’un intérêt limité, mais de la marche en laisse détendue. Qu’est-ce que cela ? C’est celle qui permet à votre chien de profiter de sa balade, d’aller renifler à droite à gauche, sans vous arracher le bras pour autant.

Je vais donc vous donner 14 conseils pour que votre chien apprenne à marcher en laisse détendue, afin que vous et votre chien, puissiez reprendre goût aux balades.

La première chose que vous allez devoir faire est, certainement, de changer ce que vous utilisez pour sortir votre chien.

Le bon matériel pour la marche en laisse

Pas facile de savoir quoi utiliser, entre ceux qui vous conseillent le collier étrangleur, ceux qui vous disent qu’un chien ne peut pas apprendre en harnais ou qui affirment qu’il faut une laisse très courte, difficile de savoir.

Personnellement, voici ce que je recommande et pourquoi :

Un harnais à double attache : votre chien est en phase d’apprentissage de la marche en laisse, il est inutile de vouloir lui enseigner durant toute la balade. Il va y avoir des moments durant vos promenades où vote chien va tirer. C’est inévitable pour 2 raisons :

  • il ne sait pas faire et sa capacité de concentration ne lui permet pas de travailler durant une heure.
  • Vous ne pouvez pas être concentré et constant pendant 1 heure de promenade, c’est impossible.

Partant de ce constat, l’idée est d’apprendre au chien le bon comportement (celui qui consiste à ne pas tirer) quand il est attaché sur le dos, et le reste du temps de l’attacher devant. De cette manière : il a moins de puissance quand il tire (grâce à l’attache sur le devant) et on distingue 2 situations : celle où l’on travaille et celle où il vaque à ses occupations en toute tranquillité quitte à tirer, mais sans mettre à mal le travail d’apprentissage.

Vous vous demandez quel harnais choisir ? Voici une vidéo pour vous aider.

Une laisse 3 points de 2m de long : avec ce type de laisse, vous pouvez régler la longueur en fonction des lieux et donner plus ou moins de latitude à votre chien, c’est donc parfait. Croire qu’une laisse courte va l’aider est une erreur : plus c’est court plus le chien est en tension sur la laisse souvent. Dès lors qu’apprend-il ? Que cette tension est la norme alors que nous voulons tout le contraire : lui apprendre que le bon comportement est l’absence de tension.

Surtout pas de laisse à enrouleur, elles sont le meilleur outil pour apprendre à tirer puisque c’est dans leur principe même : « le chien tire, la laisse s’allonge ». Comment vouloir ensuite que le chien ne tire pas ?

Vous voilà enfin équipé du bon matériel, nous allons maintenant passer à un point crucial, mais rarement évoqué, votre posture.

La marche en laisse passe par une bonne posture

Beaucoup de maîtres se tiennent très raides, le bras crispé, le coude à 90°, agrippé à la laisse comme s’il s’agissait d’un sac contenant des lingots d’or !

Au contraire, vous devez être relâché, le bras qui tient la laisse, détendu et le long du corps. Les genoux légèrement fléchis bien campé sur vos jambes.

Pourquoi ?

  • D’abord pour éviter de vous faire mal au bras tout simplement. Plus votre bras est crispé, plus c’est avec lui que vous tentez de retenir votre chien et plus c’est difficile. Au contraire si vous retenez votre chien avec tout votre corps (et tous vos kilos) cela devient facile, surtout si, comme moi, vous n’êtes pas une adepte des salles de sport !
  • Ensuite pour que votre chien ne puisse pas vous déséquilibrer quand il tire.

Voici une vidéo pour vous aider à comprendre la posture que je vous recommande.

Vous avez déjà 2 éléments importants pour vous aider lors de vos balades. Maintenant, il va falloir comprendre votre chien. En général quand on parle marche en laisse on pense tout de suite à comment lui apprendre. C’est certes utile, mais avant toute chose vous allez devoir vous interroger et chercher à comprendre votre chien.

Comprendre pourquoi votre chien tire

Imaginez que vous rentrez chez vous, vous appuyez sur l’interrupteur de l’entrée et la lumière ne s’allume pas. Vous pouvez changer l’ampoule évidemment, mais si c’est le disjoncteur qui a sauté ça ne va pas servir à grand-chose, s’il y a une coupure généralisée dans le quartier non plus !

C’est exactement la même chose pour la marche en laisse. Avant de travailler de sorte que votre chien cesse de tirer, il est bon de comprendre ce qui le motive à le faire, ainsi vous aurez déjà une partie de la solution à votre problème.

Par exemple si :

Ceci m’amène au conseil suivant sans lequel vous ne pourrez même pas sortir de chez vous calmement !

La balade n’est pas la fête de Noël !

Si la balade est quelque chose d’exceptionnel alors l’excitation de votre chien ne peut qu’être à son comble avant même d’être dehors. Voyez comment sont les enfants la veille de Noël et essayez de leur faire faire un exo de math ou une dictée et vous m’en direz des nouvelles !

Alors, ne comptez pas sur votre chien pour être concentré et apte à apprendre la marche en laisse si vous faites une balade tous les 36 du mois.

Je sais, ce n’est pas marrant de sortir un chien qui tire, aboie, s’énerve au bout de la laisse, mais moins vous le sortez moins il est sortable et vous voilà dans un cercle vicieux. Pour en sortir, vous devez le balader davantage. Heureusement, vous avez désormais le bon matériel et la bonne posture pour vous y aider.

Chaque balade doit être l’occasion de travailler un petit peu votre marche en laisse, mais vous devez aussi, laisser votre chien profiter, tout simplement.

Marcher en laisse oui, mais pas n’importe où.

Pour l’instant votre chien ne sait pas marcher en laisse détendue en toutes circonstances. Il en est peut-être capable dans votre jardin ou dans un lieu sans chat ou autres chiens. Mais à quoi bon travailler là où il y arrive déjà, vous préférez sûrement l’amener là où vous savez qu’il y aura: des odeurs intéressantes, des chats, des gens… Grave erreur ! Vous voulez lui apprendre à marcher en laisse ? Mettez-vous dans une situation où il ne tire pas et récompensez-le.

C’est exactement comme si vous vouliez apprendre à faire du surf à un enfant qui ne sait pas nager. Vous n’allez pas commencer à Biarritz au moment des grandes marées, même si c’est certainement un lieu idéal pour le surf ! Vous allez débuter dans la piscine, là où il a pied et lui apprendre à nager. Quand ce sera fait, vous pourrez lui apprendre les rudiments du surf. Et un jour, sans aucun doute, il pourra affronter les plus grandes vagues. Mais en attendant… Il n’est pas prêt.

Votre chien non plus n’est pas apte à faire une marche en laisse détendue dans certains lieux. Et ce n’est certainement pas en l’y confrontant sans cesse et sans succès qu’il va progresser. Au contraire il va tirer, vous allez vous énerver et rien de bon ne sortira de tout cela.

Il est donc primordial de choisir les lieux où vous vous baladez avec soin. Pour cela il y a quelque chose de très important que je vous invite à faire.

Rédigez une échelle de difficulté

Déterminer les endroits faciles pour votre chien, ceux qui sont un peu plus difficiles dans lesquels vous irez quand vous aurez déjà mis des bases et les lieux où vous ne devriez pas aller pour le moment.

Admettons que votre chien tire parce qu’il piste le gibier. Inutile d’aller en forêt pour travailler votre marche en laisse, c’est beaucoup trop difficile pour votre chien aujourd’hui. Vous pouvez y aller avec tout le matériel de canicross, ainsi il profitera un maximum de cette sortie. Certes, il va tirer, mais cela sera confortable pour vous comme pour lui et surtout : ne travaillez pas votre marche en laisse.  

En revanche, l’apprentissage de la marche en laisse peut parfaitement commencer dans la maison ou le jardin. C’est d’autant plus vrai si votre chien est une vraie boule de nerf dès qu’il aperçoit la laisse ou entend le mot balade. Comment voulez-vous qu’il puisse se balader sans tirer s’il est déjà ingérable alors que vous ne lui avez pas encore mis la laisse ?!

Travaillez la marche en laisse dans la maison/le jardin

Vous voulez que votre chien se comporte bien durant la balade ? Cela commence avant d’être sorti. Il doit être calme quand vous lui mettez le harnais que vous attachez la laisse.

Si la balade est trop exceptionnelle, il n’en sera jamais capable. Si elle devient quotidienne, ce sera plus facile.

 Si malgré cela c’est compliqué, vous pouvez, le dépenser avant de sortir, vous pouvez sortir la laisse sans aller vous balader, la laisser sortie en permanence, lui apprendre à aller à son panier pendant que vous vous préparez… Bref, faites en sorte que votre chien soit « sous contrôle » avant de sortir, sinon… Il va s’échapper hors de chez vous tel le diable qui sort de sa boîte !

Voilà on y est. Vous êtes dehors, votre chien est assez calme, cela fait un petit moment que vous avez commencé la balade et vous voulez lui apprendre à marcher en laisse détendue, mais vous ne savez pas comment faire, par où commencer ? Vous avez lu que vous deviez vous arrêter à chaque fois qu’il tire, ainsi il cessera, mais est cette efficace ?

S’arrêter = punir ?

Les personnes qui donnent ce conseil partent du postulat suivant : le chien tire pour aller de l’avant, si le maître s’arrête le chien est puni puisqu’il ne peut plus avancer donc il va cesser de tirer.

Ce raisonnement est erroné pour plusieurs raisons.

Tous les chiens ne tirent pas pour aller sur quelque chose. C’est certainement le cas quand le chien veut courser le chat, mais pas s’il tente d’éloigner quelque chose qui l’effraie ou simplement s’il aime tirer.

Lorsque le maître s’arrête, il n’est pas rare de voir le chien renifler autour de son maître : il continue de profiter de sa balade en toute tranquillité et ne s’aperçoit nullement que son maître tente de le punir !

En réalité, cette technique est bien souvent inefficace, d’autant plus qu’il est extrêmement difficile d’être constant, c’est-à-dire de s’arrêter à chaque fois que le chien tire.

Enfin, croire qu’il suffit de punir un comportement pour qu’il cesse est une erreur. Le chien bien souvent ne sait pas quoi faire d’autre. De la même manière que de nombreux maîtres tirent sur leur chien pour le ramener à leur hauteur durant des semaines voir des mois, pensant qu’il va ainsi cesser de tirer, mais sans aucun résultat. Pourtant la balade est fort désagréable pour eux. Ils se font mal au bras à ramener le chien ainsi… Mais ils ne savent pas quoi faire d’autre. Du coup, ils continuent… Même si ça ne marche pas.

Mais alors que faut-il faire ?

Récompensez la marche en laisse détendue

Bien souvent, les maîtres me demandent : « que dois-je faire quand mon chien tire ? » La façon d’aborder le problème n’est pas la bonne.

C’est comme si je demandais au maître-nageur de ma fille ce que je dois faire quand elle se noie ! La sortir de l’eau assurément. Mais avant tout : éviter que cela se produise.

En réalité plutôt que de se demander quoi faire quand le chien tire, vous devez créer les conditions pour qu’il ne tire pas et récompenser, récompenser et récompenser encore le fait qu’il ne tire pas.

De cette manière, vous lui apprenez ce qu’il doit faire, ce qui est payant. Et progressivement à l’aide de votre échelle de difficulté vous pourrez le confronter à des choses de plus en plus difficiles. Vous pourrez attendre de lui qu’il ne tire pas de plus en plus longtemps.

La clé est dans le fait de récompenser le chien quand il fait ce que vous attendez de lui, plutôt que de chercher à le punir quand il se trompe.

Et c’est tout ? Pas tout à fait.

Au lieu de penser à le punir quand il y a tension, je recommande autre chose, de bien plus efficace.

Cessez de punir, enseignez !

Selon moi ; lorsqu’on éduque un chien, il n’est nul besoin de punir un comportement, fut-il gênant. Le mieux est de faire en sorte que les bons comportements se produisent et les récompenser.

Concernant la marche en laisse, une autre chose intéressante consiste à apprendre au chien, quoi faire en cas de tension.

Mes chiens par exemple savent que, quand la laisse se tend, ils doivent ralentir. Ils le savent parce que je leur ai appris évidemment, avec de nombreuses répétitions et beaucoup de patience.

De la même manière, ils savent que si je change de direction ils doivent me suivre.

Une fois que vous avez pris le temps d’apprendre à votre chien quoi faire quand vous faites demi-tour, que la laisse est tendue, etc. il n’a plus l’occasion de tirer, ou presque !

En effet, dans la marche en laisse détendue, le chien peut être devant, sur le côté de son choix, en arrière… Il peut nous amener vers le pied de l’arbre s’il a senti une odeur irrésistible du moment qu’il ne tire pas. Du coup il faut savoir précisément quand il tire.

Déterminez quand il tire

Comme je vous le disais plus haut, il faut : récompenser le chien quand il ne tire pas et lui apprendre quoi faire s’il vient à tirer. Pour cela, il est essentiel de déterminer quand le chien tire.

Vous pensez peut-être que c’est très simple, mais réfléchissez : avez-vous un critère précis, constant de ce que votre chien tire ? Permettez-moi d’en douter.

Bien souvent c’est… quand cela vous fait mal (sauf que votre sensibilité n’est pas toujours la même et n’est pas la même que votre conjoint sans doute) quand on en a assez (donc cela dépend de votre humeur) quand il tire depuis un moment (combien de temps, nul ne le sait), quand il tire pour vous amener là où vous ne voulez pas aller… Comment voulez-vous que votre chien s’y retrouve ?!

Personnellement, je préconise un critère simple autant pour vous que pour votre chien : il tire dès lors qu’il fait avancer votre main vers lui. Puisque vous avez les bras détendus dès qu’il met un peu de pression sur la laisse votre bras se déplace pour le suivre : il commence donc à tirer. C’est facile pour vous : il tire votre bras, c’est facile pour lui : il sent qu’il tire. Ainsi vous avez un critère et celui-ci ne dépend ni de votre fatigue ni de votre humeur.

Si vous faites tout cela, ce sera déjà beaucoup, mais peut être pas suffisant. Travailler la marche en laisse c’est très bien. Mais pour les chiens qui tirent quand ils voient un canard, un chien ou qu’ils veulent aller voir un humain qu’ils connaissent et apprécient cela ne suffit pas. Vous allez devoir travailler sur d’autres aspects, dont 2 sont indispensables à mon sens.

La marche en laisse, mais pas que !

Bien souvent quand on veut avoir un chien qui marche en laisse sans tirer on pense qu’il faut travailleur en laisse, tout le temps et uniquement. C’est, à mon sens l’une des raisons principales pour lesquelles autant de maîtres échouent.

Un chien qui tire en laisse, doit certes apprendre que c’est le fait de ne pas tirer qui est récompensé, mais il doit également apprendre à renoncer. Sans cela quand il aura envie de : se faire caresser, dire bonjour au copain… il va tirer. Alors certes pas tout le temps. Mais avouez que c’est tout de même gênant.

Donc pour avoir un chien qui cesse de tirer en laisse vous devez travailler sa capacité à renoncer. Lui apprendre à ne pas se jeter sur son jouet préféré ou un bout de poulet mis au sol (sans crier ou dire non, ce n’est pas apprendre c’est gronder, et cela n’a rien à voir).

Autrement dit, vous devez créer des situations pour apprendre à votre chien que renoncer est payant. Si vous le faites, vous verrez très vite les effets bénéfiques sur votre marche en laisse, mais aussi sur votre rappel.

Une fois que votre chien a appris à renoncer, il vous reste une dernière chose à travailler.

L’ingrédient indispensable à une bonne marche en laisse

 Si votre chien est totalement absorbé par son environnement, et incapable de se concentrer sur vous, il n’y a aucune chance qu’il vous suive sans tirer.

Donc si vous voulez avoir une marche en laisse détendue, vous ne pouvez pas faire l’impasse sur des exercices qui visent à le concentrer sur vous. Cela vous permettra d’obtenir son attention quand vous en avez besoin. Vous aurez un chien qui sait que vous êtes au bout de la laisse et en tiendra compte au lieu de faire sa balade tout seul en vous traînant derrière lui !

Comment faire ? Vous pouvez le récompenser quand il vous regarde dans un premier temps. Puis vous pouvez associer un bruit de bouche quelconque à des friandises. Si vous le pratiquez beaucoup, dans des endroits calmes d’abord, votre chien se tournera vers vous quand il entendra ce son, et vous aurez un outil pour attirer son attention.

Cessez de vous mettre la pression

Vous avez peut-être déjà appris des Tricks à votre chien. Si tel est le cas, vous avez dû vous apercevoir combien ceux-ci sont acquis, et finalement faciles à exécuter pour votre chien, qui semble adorer cela.

Dans les cours que je donne, j’enseigne souvent au chien à aller toucher la main de son maître sur demande. C’est un exercice facile à apprendre et que la plupart des chiens aiment faire.

Une fois l’apprentissage terminé, les maîtres sont souvent surpris de voir combien leur chien le fait volontiers, même en extérieur, même de loin, alors qu’il a tant de mal à revenir s’ils l’appellent par contre.

Il y a certainement plusieurs raisons à cela et certainement que la manière de l’enseigner au chien y est pur quelque chose. Mais je suis convaincue que, le fait que les maîtres ne considèrent pas cet apprentissage comme essentiel y est également pour beaucoup. On ne se met pas la pression quand on enseigne un trick. On n’est pas pressé que le chien le maîtrise. Du coup, on prend son temps, on décortique, on récompense… Et ça marche !

C’est totalement différent avec la marche en laisse : nous sommes pressés, notre chien devrait savoir faire avant même d’avoir appris ! Mais vous le savez bien : ce n’est pas possible.

Donc, laissez-vous du temps, et commencez par une chose que vous avez apprise dans cet article. Si votre chien tire pour aller sur des odeurs, je vous conseille de commencer par modifier votre posture et changer de laisse. J’ai déjà vu, plusieurs fois, des chiens cesser de tirer dès lors qu’ils étaient en longue laisse, car elle leur permettait d’aller renifler où bon leur semble, sans avoir besoin de traîner leur maître.

Au contraire si votre chien ne tire pas, sauf quand il voit un chat ou autre, je vous conseille de travailler sa concentration et sa capacité à renoncer, et vous verrez rapidement des résultats.

C’est à vous de jouer. N’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous avez mis en application. Et si cet article vous a plu, il ne fait aucun doute qu’il pourrait aider d’autres maîtres en difficultés, alors pourquoi ne pas le partager ?

Share Button